Archive for septembre, 2010

sept 28

Marseille, 1ère étape

du mardi 28 septembre au vendredi 1er octobre 2010

  • Le 28 septembre : Atelier Mobile
  • Le 29 septembre  : Atelier Mobile + NUIT 115
  • Le 30 septembre  : Débat + Collation
  • Le 01 octobre : Mise en forme

Avec la participation de la FNARS Paca, HAS (Habitat Alternatif Social), l’ANEF (Association Nationale d’Entraide), La Fraternité (Centre de Jour de l’Église Réformée de France), l’Équipe Mobile de santé Mentale (APHM), Le GEM mine de rien (Groupement d’Entraide Mutuelle), CASA-Avignon (Collectif d’Action des Sans Abris), …

Commentaires fermés
comments

sept 27

Marseille, carrefour du monde

Pour comprendre le tissu social Marseillais, il faut connaître au préalable son passé. L’histoire de Marseille est complètement liée à son statut de ville portuaire.
Située dans une baie bien protégée, au milieu de la côte de la méditerranée française, elle était déjà à l’époque antique, un pont commercial entre les grecs, les romains, et à l’intérieur des terres des villages gaulois.

Marseille sur la Mer Méditerranée

A mi-chemin de l’Italie et l’Espagne, Marseille était une porte d’entrée pour le commerce provenant des colonies africaines. Elle a été l’un des ports les plus important de la mer Méditerranée et elle est devenue une agglomération cosmopolite.
A la fin du XVIIIème siècle, la moitié de la population marseillaise était étrangère, elle provenait soit: d’une autre région, soit d’un autre pays.

Grâce à cet héritage historique, la population de Marseille est formée de multiples communautés issues de plusieurs pays bien avant le phénomène d’immigration que l’on connaît aujourd’hui.

Long des Capucins © Gorka

A la fin du XIXème siècle, des milliers d’italiens fuyant les mauvaises conditions de vie dans leur pays arrivent dans la ville. Ils représentent environ 40% de la population Marseillaise. Les guerres qui ont ensuite dévasté l’Europe pendant la première moitié du XXème siècle ont provoqué l’arrivée d’habitants déplacés de leur terre natale. C’est le cas de la Russie, début 1917 à cause de la Révolution Bolchevique ; ensuite on retrouve des arméniens pendant l’essaimage causé par le génocide turc ; des espagnols qui sont arrivés après la guerre civile de 1939 et un grand nombre d’immigrants qui sont venus du Maghreb dans la période d’entre les deux guerres mondiales.
Il faut nommer aussi l’arrivée des: algériens, des comoriens et des Pieds-Noirs parmi d’autres, après l’indépendance des colonies françaises à partir de la décennie des années 50.

Aujourd’hui, le tiers de la population marseillaise est d’origine italienne et 25% est maghrébine ou berbère. Elle compte aussi sur les communautés corse et arménienne (l’une des plus grandes de France). On peut également trouver dans la ville, des quartiers africains, turcs, chinois, vietnamiens.

Vue de Marseilla, Gare de Saint Charles © Gorka

Actuellement, Marseille est la deuxième commune la plus peuplée de France avec 852.395 habitants. Son urbanisation s’est étendue vers la commune d’Aix-en-Provence. Marseille compte à ce jour; 1.618.369 habitants ce qui la place au rang de troisième agglomération de France, derrière Paris et Lyon. Elle a le port commercial le plus important de France et de la méditerranée, et elle est aussi le troisième port le plus important d’Europe. Marseille est également un centre de grande activité industrielle. Elle est spécialisée en pétrochimie et en raffinerie pétrolière. Elle est aussi l’un des nœuds de communication européenne; à la croisée des routes entre Paris, l’Italie, la Suisse et l’Espagne.

Gorka
correction : Caroline

Commentaires fermés
comments

sept 13

C’est parti…

Commentaires fermés
comments